Greatest showman (The) (2017)

The Greatest Showman

Réalisé par Michael Gracey

Avec Hugh Jackman, Michelle Williams, Zac Efron
Pays:  États-Unis
Genres : Drame
Durée : 1 h 44 min
Année de production : 2017
7.75/10

Photo de Keala Settle - The Greatest Showman : Photo Keala Settle, Zendaya - AlloCinéUn film freak mais chic! Même les non adeptes de comédie musicale devrait aimer The Greatest Showman. Car en effet, même si ça chante autant que ça parle, ce premier film, réalisé par Michael Gracey, est une ode à la joie mettant en exergue les dérives d’un autre temps à travers le validisme et l’exposition des freaks au grand public. Une histoire inconcevable à notre époque quand on sait qu’aujourd’hui c’est le cirque « animal » qu’on remet en cause alors que nous sommes toujours nostalgique des cirques de notre enfance. Enfin, cela est un autre débat!

The greatest shoman n’est en aucun cas un biopic de Barnum. Il en relate les grandes lignes en cultivant l’amour d’une époque révolue. Les couleurs criardes, les costumes brillants, les chansons rythmées et les chorégraphies sont sublimes. On a affaire à du grand spectacle alors que l’écriture de l’intrigue dissimule une morale autour de la tolérance et de l’affranchissement d’un nouvel être, que l’ont soit Freaks ou Barnum.

De la femme à barbe, à l’albinos, du géant difforme au simple noir, le freak est mis en avant parce qu’il a jusque là était montré du doigt, caché et moqué. Par sa notoriété, il recevra les mêmes préjugés du public mais s’accomplira dans un métier artistique. Les émotions entre les personnages sont bien construites et Hugh Jackman est très juste dans accomplissement de son rêve. Cependant, tout va un peu vite en besogne. Barnum passe directement de la galère à la consécration en un claquement de doigt, et l’inverse sera aussi vrai. Mais Jackman semble prendre plaisir dans un rôle charismatique. Quant à Zac Efron, il renoue avec ses débuts dans la comédie musicale. Sa relation avec Zendaya est tendre mais manque de profondeur et de panache. Mais on ne reniera pas le travail d’acteur, de chanteur et de danseur dans l’œil d’un réalisateur qui a filmé ses scènes comme si tout était vrai et diffusé en direct. Enfin, que dire de la bande originale si elle est étonnamment clinquante! On en ressort même avec la musique Panic! At The Disco en tête, comme si nous allions nous aussi fouler la piste du cirque! Woah-ah-oh-oh!

The Gretest Showman est un produit rythmé avec des morceaux pop inspirés et intéressant sur son message. Additionnant le Cirque et le Cinéma, le spectateur est transporté dans un enthousiasme contagieux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.