Maison de l’horreur (La) (1999)

La Maison de l'horreur

Réalisé par William Malone

Avec Geoffrey Rush, Famke Janssen, Taye Diggs
Pays:  États-Unis
Genres : Horreur, Mystère, Thriller
Durée : Durée inconnue
Année de production : 1999
3.75/10

À la fin des années 90, Robert Zemeckis et Joel Silver se sont associés pour créer ensemble la maison de production Dark Castle, visant à produire de fructueux remakes des vieux films du maitre de l’horreur des années 60 William Castle. La production commence donc leur franchise par le remake de La nuit de tous les mystères (1959).

Débutant par une introduction fort sympathique dans un parc d’attraction qui donne bien envie au vu des attractions hors normes (et financement impossible à mettre en place) que le personnage central aime mettre en place, celui-ci va réenchérir l’expérience de l’angoisse mais dans une maison, enfin dans un ancien hôpital psychiatrique. Chaque intervenant ne se connait pas, et nous même on ne sait pas trop pourquoi ils sont là et pourquoi tant d’argent est mis en jeu. Puis on s’aperçoit dès le début que Steven Price ne contrôle à priori pas grand chose, la maison va vite prendre le dessus. Y a des petits rebondissements, des petits twists mais rien de mirobolant.

L’atmosphère à l’intérieur de la maison est particulièrement inquiétante sans être angoissante. Les effets sont assez nazes que ce soit au niveau esthétique, qu’au niveau technique. Le scénario est pas trop mal même si ça reste du convenu.

Même si Geoffrey Rush joue remarquablement son rôle et son coté cynique est plaisant, on se demande ce qu’il vient faire dans ce film de bas étage. Famke Janssen c’est un peu pareil, elle vient, elle repart, elle est l’ombre d’elle même c’est dommage. Peter Gallagher idem. Ils sont tous là sans l’être vraiment. William Malone reste cantonné à ses série B horrifiques, et c’est moyennement fameux et pas vraiment indispensable.

Alors remake foireux, ou l’original l’était déjà? En tout cas même si je suis curieux de voir ce qu’est le film de WIlliam Castle, j’en garde pas un grand souvenir de ce remake.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.