Star Wars III: La Revanche des Sith (2005)

Star Wars, épisode III - La Revanche des Sith

Réalisé par George Lucas

Avec Hayden Christensen, Ewan McGregor, Natalie Portman
Pays:  États-Unis
Genres : Science Fiction, Aventure, Action
Durée : 2 h 20 min
Année de production : 2005
8/10

55 Cancri e, la super-Terre recouverte par de la lave découverte par la NASADernier volet de la prélogie, La revanche des Sith dépeint la chute d’Anakin vers le côté obscur avec tous les sacrifices que cela engendre! A la fois cocktail d’action et drame Shakespearien, dès les premières minutes, le spectateur est mis dans le rythme avec une bataille spatiale très impressionnante, pour finir sur deux combats parallèles magnifiquement orchestrés. Le premier, entre Yoda et Dark Sidious, véritable démonstration de la Force. Le deuxième, entre Obi-Wan et Anakin, avec un combat qui scellent le sort de la galaxie, et accessoirement cette saga d’anthologie!

Niveau casting pas de grand changement même si Hayden Christensen maitrise ici un peu mieux la noirceur de son personnage en améliorant son jeu. Il prend ainsi son envol en conservant un certain mysticisme autour de son personnage. Quant à la princesse Amidala, elle passe du grade de princesse à une simple sénatrice, en pleurant hâtivement son mari. Padmée n’est plus le personnage fort et combatif des deux premiers volets. Enfin, Ewan McGregor impose sa force tranquille au chevalier Jedi et, Samuel L. Jackson s’offre également un joli dernier tour de piste. Sans oublier, Ian McDiarmid qui en imposera en vieux tout défraichi, dans le rôle du grand Palpatine!

Avec une musique bien appuyée, vibrante, orchestrale, le vétéran compositeur John Williams livre encore une magnifique bande originale. Et bien que l’on connaisse la fin, on est ému en redécouvrant l’opus, surtout lorsque le premier souffle de Dark Vador retenti. C’est là que l’on se dit que George Lucas a créé un des plus grands personnages du cinéma!

George Lucas réalise l’opus le plus abouti de la trilogie. C’est le plus sombre, le plus émouvant, le plus psychologique, le plus impressionnant visuellement. Un opus qui fera favorablement la transition entre l’ancienne (IV-V-VI) et la nouvelle trilogie (I-II-III)!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.