Uncharted (2022)

Uncharted

Réalisé par Ruben Fleischer

Avec Tom Holland, Mark Wahlberg, Sophia Ali
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Aventure
Durée : 1 h 56 min
Année de production : 2022
6.75/10

Uncharted: 3 Things In The Movie That Worked (& 7 That Didn't)Parmi les nombreuses adaptations de jeux vidéo depuis maintenant plus de 30 ans, beaucoup ont échoué. Uncharted n’est pas une grande surprise mais il reste fidèle aux multiples aventures de Nathan Drake de la plateforme Sony. Dès les premières images, on est happé dans l’aventure avec une scène surréaliste mais totalement entrainante.

Sans être un film révolutionnaire, Uncharted parvient à reprendre les codes des films du genre en restant dans la lumière d’un Indiana Jones ou d’un Lara Croft mais en restant dans l’ombre des Benjamin Gates. En effet, les dialogues sont assez pauvres mais c’est les facilités scénaristiques qui restent déconcertantes. Le héros recherche un trésor datant d’il y a 500 ans dans les bas fonds de la ville mais Nathan Drake trouve après un chemin sinueux et semé d’embuche pour trouver enfin le trésor… alors que sur le plan d’avant son partenaire se trouve sur la route au-dessus pour lui parler à travers une grille d’égout. Grille qui se verra disparaitre sur le plan d’après lors de leur rencontre près du trésor et qui décrédibilise les pièges aquatiques jusque-là mis en place. Si la quête est assez médiocre, le public visé sera satisfait d’être dépaysé à travers de beaux décors et une scène finale détonante avec des bateaux volants dignes des plus grands blockbusters « de chez Disney ». Et si quelques CGI manquent de rigueur, il en reste pas moins que le rythme alterne entre quête et scènes d’aventure.

Mark Wahlberg est le plus insupportable du casting. Lui qui a su briller par le passé est ici un vulgaire partenaire sans charisme de buddy movie. L’humour est, une fois encore, caractérisé par ce second degré qui signe la médiocrité des blockbusters contemporains et manque franchement d’acidité. La succession de blagues forcées que les acteurs débitent est sans conviction avec une calibration made in Hollywood. Les sois disant « méchants » sont ridicules, notamment Antonio Banderas, qui avec le peu de temps a l’écran accordé, arrive à se tourner en ridicule. Le frère de Nathan Drake est totalement anecdotique et aurait pu très bien être évincé du scénario. Reste le bankable Tom Holland qui sortira de son rôle d’homme-araignée pour venir gravir les forêts Philippines et satisfaire les spectateurs adulescents.

Uncharted n’est qu’une énième adaptation d’une licence issue de la pop-culture, qui se complaît à surfer sur le succès de son matériau d’origine. Il en résulte un film extrêmement balisé et calibré pour un public type sans grande prise de risque. Une adaptation fidèle, une aventure entrainante, une quête médiocre. C’est divertissant et c’est déjà pas mal!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.