Strange days (1996)

Strange Days

Réalisé par Kathryn Bigelow

Avec Ralph Fiennes, Angela Bassett, Tom Sizemore
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Crime, Drame, Science Fiction
Durée : 2 h 25 min
Année de production : 1995
7/10

Entre film d’anticipation et thriller, la réalisatrice Kathryn Bigelow aidé à l’écriture de son ex-mari James Cameron nous livre un film intéressant sur les trafiques de vidéos illégales rendant les notions de la réalité altérées. Les personnages sont capables de vivre ce que vit une autre personne à travers le visuel, les sentiments mais aussi les sensations. Un sujet qui reste d’actualité avec cette envie d’extraire à son maximum les fantasmes et envies de tous les consommateurs même si technologiquement on est encore loin de ce concept.

Tout est mis en œuvre pour créer une ambiance, la population est animé attendant le passage à l’an 2000 entre animation festive, et réactivité post-apocalyptique dans les entrailles d’un Los Angeles en pleine panique et débandade. Même si c’est très animé et coloré, ça semble parfois faux.

Nous sommes rapidement mis à l’épreuve dans cette enquête qui tourne autour de certains meurtres. La vision des meurtres par procuration est bien amené et cette idée de casque est assez brillante (on y arrivera!). Beaucoup de scènes sont vu à la première personne, nous dévoilant des plans séquences intéressants. Le premier qui fait l’ouverture du film est d’ailleurs assez impressionnant au niveau de sa réalisation. Comme souvent chez Bigelow, y a une vingtaine de minutes trop longue. Le film fait ressentir son âge pourtant pas si avancé que ça.

Sans être prévisible, l’enquête nous amène à un dénouement final sans grande surprise, il manque de piquant dans cette quête aux ripoux stéréotypés nous laissant de coté le personnage joué par Michael Wincott pour nous sortir un twist final bancal. Juliette Lewis est troublante et sexy même si des fois agaçante et Ralph Fiennes sort bien son épingle du jeu. Tom Sizemore manque considérablement d’épaisseur. C’est dommage, car l’idée d’origine est vraiment bonne mais on est pas à la hauteur d’un Blade Runner.

Du Cyberpunk énergique trop rare au cinéma, intéressant sur son concept, un peu moins sur son enquête qui manque indéniablement de suspens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.