Yesturday (2019)

Yesterday

Réalisé par Danny Boyle

Avec Himesh Patel, Lily James, Joel Fry
Pays:  Royaume-Uni
Genres : Musique, Comédie, Romance, Fantastique
Durée : 1 h 56 min
Année de production : 2019
7.5/10

Ce film sur les Beatles imagine un monde... sans Beatles - Rolling StoneTout le monde connaît les Beatles. Pourtant, Danny Boyle vient d’imaginer un monde où plus personne ne sait qui sont John Lennon, Paul McCartney, Georges Harrison et Ringo Starr. A l’image du film Jean-Philippe, Yesturday dévoile une histoire musicale loufoque autour de la disparition des Beatles dévoilant ainsi un bel hommage à un des groupes les plus populaires de la chanson.

C’est léger, il y a de bons sentiments, de l’humour, l’industrie musicale se fait passablement chahuter  et les reprises des grands classiques du groupe apportent un certain plaisir d’écoute avec un répertoire comprenant un nombre incalculable de chansons intemporelles et cultes. Et si le spectateur est fan du groupe alors les références seront démultipliées avec quelques clins d’œil à travers leur origine à Liverpool.

La réalisation de Danny Boyle est bien moins inspirée et moins tonitruante que sur ses précédentes œuvre à l’esprit « bristish » mais elle reste suffisamment dynamique pour nous attacher aux personnages. Himesh Patel est très satisfaisant, surtout dans un premier rôle. Même s’il n’a pas le physique pop rock, il s’immisce pleinement dans son rôle avec des arrangements musicaux superbes. Lily James est remplie de jovialité et parvient à merveille à accompagner et forger le destin du héros. Enfin, on aura le plaisir de retrouver Ed Sheeran dans son propre rôle avec plein d’autodérision.

Le scénario écrit par Richard Curtis, plagié sur la BD française du même nom de David Blot, se conforte dans une belle morale avec l’ajout de deux individus, qui eux non plus, n’ont pas oublié les Beatles. Il est dommage de ne pas avoir accentué un peu plus l’esprit dramatique autour de leur intervention. Mais c’est sans compter sur la déchirante rencontre avec John Lennon qui rendra le film encore plus grand, plus touchant!

Ob-La-Di, Ob-La-Da, les fans des Beatles y trouveront assurément leur compte… mais les non-aficionados aussi! Un bon feel good movie à l’impact culturel manifeste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.