Finch (2021)

Finch

Réalisé par Miguel Sapochnik

Avec Tom Hanks, Caleb Landry Jones, Oscar Avila
Pays:  Inde,   États-Unis
Genres : Science Fiction, Drame, Aventure
Durée : 1 h 55 min
Année de production : 2021
6.75/10

https://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/styles/968x546/public/_finch06.jpg?itok=lcTmFPvUSi le film ne révolutionne pas le monde de la science-fiction, il a le mérite de constituer à lui seul une atmosphère intéressante avec un Tom Hanks toujours brillant, qui ne joue plus dans ses films mais qui les vit littéralement. Finch est avant tout un road movie post-apocalyptique qui dépeint un avenir où le climax est rempli de désespoir, là où la survie est la seule occupation sur Terre.

Avec sa mise en scène au plus près de son personnage, le réalisateur Miguel Sapochnik gagne en sobriété après son décrié et tapageur Repo Men. Ici, seuls trois protagonistes sont à l’écran. Les autres personnes ne sont que menaces et ne seront évoquées que par des ombres ou des silhouettes.  Tom Hanks, ingénieur inventif et particulièrement habile de ses mains, ne s’attachera cette fois-ci pas à son ballon Wilson mais à Goodyear, son fidèle allié, ainsi qu’à son robot gentiment naïf et maladroit. La relation entre les deux bipèdes qu’ils construisent est souvent cocasse et amusante.

Le produit final est globalement intéressant mais la fin tire malheureusement un peu en longueur, dès lors où Finch « s’enguenille » de son costume blanc. On constate alors que le film manque de prise de risque pour bousculer le personnage car chaque danger susceptible de le faire dévier de sa route est de toute évidence inébranlable.

Une approche des lois de la robotique d’Asimov avec une quatrième loi tendre et bienveillante à l’image de son acteur Tom Hanks.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.