Wonka (2023)

Wonka

Réalisé par Paul King

Avec Timothée Chalamet, Calah Lane, Keegan-Michael Key
Pays:  Royaume-Uni,   États-Unis
Genres : Comédie, Familial, Fantastique
Durée : 1 h 57 min
Année de production : 2023
5.75/10

Fausse préquel de Charlie et la Chocolaterie, Wonka est une comédie musicale de bon augure, mais qui reste un soupçon classique sans proposer quoi que ce soit de nouveau. La folie de Tim Burton est totalement annihilé, face à une mise en scène onirique et paisible.

Le réalisateur Paul King propose ici sa propre vision du personnage. Cependant, le film n’a pas grand-chose à raconter. L’évolution de Wonka est superficielle, il y a peu d’émotion et franchement avec un personnage aussi distingué, on aurait aimé être plus investi dans son parcours. Le réalisateur n’explore guère l’âme aventureuse et tourmentée de son chocolatier. Ces traits de caractère ne sont pas décryptés, son enfance nous est toujours méconnue et rien n’est divulgué sur sa sagesse ou la magie qui est ancrée en lui. Les friandises se créent par pure magie, ne sont pas le fruit d’un savoir-faire. Wonka projette ses chocolats dans les airs, fait pousser des moustaches rousses, sans véritable incidence. Le film coule comme sa cascade sucrée, délaissant la psychologie du créateur bonimenteur et insouciant, pour fabriquer son usine en fuyant ponctuellement les forces de l’ordre pour offrir ses produits.

Les chansons sont assez dynamiques, c’est jolie et quelques plans valent véritablement le coup d’œil. Quand Wonka vole avec ses ballons au-dessus des bâtiments Anglais, on retombe facilement en enfance. Cela n’enlève pas la déception du contenu du film, qui dès la présence du générique final, nous déçoit encore plus face à insuffisance que provoque un tel conte. Timothée Chalamet est globalement correct dans son rôle même si un peu trop naïf, n’arrivant pas à nous détacher de la folie qu’a pu nous offrir Johnny Depp par le passé. L’intrusion de Hugh Grant en Oompa Loompa est grotesque. L’acteur gentleman n’a pas du tout sa place en mini-créature, subissant son rôle sans jamais incarner son personnage, qui est de toute façon inutile dans l’intrigue. Enfin, il nous annonce qu’il fait partie d’une bande de petits hommes, mais où sont les autres Oompa Loompa? Wonka est à l’image de ses friandises, beau, scintillant et brillant à l’extérieur mais, creux et sans saveur à l’intérieur.

C’est coloré, mais l’esprit de Charlie est la Chocolaterie est rapidement évincé pour offrir un conte musical assez bancal. C’est beau mais pas forcément bon ! Wonka est une friandise qui manque de piquant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.